Enfants

L'ENFANT DOIT ILS PARTICIPER AUX TACHES MÉNAGÈRES ?

01:52 Milune 59 Comments

Voici un nouvel article sur l'éducation des enfants, sauf qu'aujourd'hui c'est moi qui vous pose une question car j'avoue ne pas arriver à avoir d'idée tranchée là-dessus.

Etant petite et ado jusqu'à ce que je parte de chez ma maman je participais de temps en temps aux tâches ménagères et je DÉTESTAIS ça et je pensais que ce n'était pas à moi de les faire. Et pourtant ma maman par rapport à d'autres de mes copines ne m'en demandais pas tant que ça je l'avoue. De mettre la table, débarrasser le lave vaisselle, éplucher quelques légumes de temps en temps, mais je ne me souviens même pas d'avoir dû faire un repas entier, sauf quand j'étais seule. Faire mon repassage et le ménage de ma chambre ne me dérangeais pas trop trop ceci dit.  Mais voilà je me souviens que j'étais en train de jouer, ou d'être sur l'ordi, ou d'écrire dans mon journal intime ou je ne sais quoi encore et ma maman m'appelait par exemple pour mettre la table, et il ne fallait pas que je lui dise: "Attend je fini et j'arrive." Non non c'était tout de suite. Et c'était aussi ça qui était saoulant devoir le faire dans la seconde.

Je trouvais que ce n'était pas mon rôle car m'occuper de tout ça j'aurais bien le temps lorsque j'aurais mon propre appartement. Et puis je pensais, et je le pense toujours étant adulte, que l'enfant il n'a pas à demander  à venir au monde ce n'est pas en plus pour servir ses parents. Nos parents se débrouillaient bien avant que nous arrivions au monde alors pourquoi ne continuent t'ils pas? Alors que bon je ne les servais pas vraiment non plus.

Alors pour les enfants de 4 ans quand ils commencent à aider les parents par exemple pour emmener les petites cuillères à table ou des yaourts, pour eux c'est un jeux, mais honnêtement passer cet âge vous avez déjà pris ça pour un jeux vous? Ça ne vous a jamais saoulé?

Voilà pourquoi moi j'aurais plutôt tendance à vouloir laisser mes futurs enfants en paix. Ils voudront m'aider ils m'aideront, ils ne voudront rien faire il ne feront rien.

Oui sauf que ... b'hein j'ai peur qu'en ne leur demandant jamais rien ça devienne des vrais boulets qui a 30 ans vivent toujours chez leur parents alors qu'ils bossent ou même qu'ils aient un appart' mais emmène leurs linge sale à leur maman tous les weekend et que la maman vient faire le ménage chez son enfants. Oui oui j'ai déjà vu ça!!

Mais ce n'est pas non plus une science exacte non plus des personnes ayant aidé à la maison peuvent être des vrais boulets et vice versa.

Moi par exemple ayant toujours râlé pour aider lorsque j'ai pris mon appartement mes parents avaient peur que je ne sache pas me débrouiller, que je ne fasse pas mon ménage que je ne me fasse pas à manger à part des pâtes... Et bien en fait non je fais mon ménage et mon repassage et avec plaisir en plus et j'adore cuisiner. La preuve qu'il n'y a pas vraiment de règles.

Donc j'aimerais savoir ce que vous vous avez décidé concernant ce sujet?
Vos enfants vous aide ou non? Pourquoi avez vous choisi de faire comme ça?


Moi a 5 ans.





Vous aimerez aussi:

59 commentaires:

  1. Salut,

    J'ai été une enfant qui a fais trop de ménage pour aider ma maman car mon beau-père ne faisait rien et au contraire mon compagnon n'a jamais pu aider sa maman et pourtant je peux dire que ma fille et mon fils m'aideront en fonction de leurs possibilités, il n'ets pas question de les traîter en exclave mais de leur montrer que nos gestes ont des conséquences (réparer les bétises) et d'apprendre, je pense sérieusement qu'il faut commencer tôt et le faire de façon ludique.

    Certes, vos parents se débrouillaient avant vous mais je peux dire qu'un et deux enfants cela double aisément la charge de travail (obligation de repas, linges, et j'en passe des meileures) alors je trouve que certains gestes (mettre et débarasser la table, ranger sa chambre, aider à la vaisselle) me semblent logiques, le ménage ne se fait pas par magie, par contre il faut que tout le monde s'y mette, papa compris, et pas de sexisme, mon fils aidera autant que ma fille... maintenant on ne fait pas des enfants pour avoir un coup de main c'est certain car on sera toujours perdants au change :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Saab pour ton avis. Attention moi je n'ai jamais été traitée en esclave hein, mais le peu qu'on me demandais j'avoue que ça me saoulait et pourtant aujourd'hui que j'ai ma propre maison c'est un plaisir de faire les tâches ménagère et la cuisine. Du coup je me demande s'il est vraiment nécessaire de forcer les enfants q'ils n'ont pas envie d'aider?Peut-être que si j'avais aidé de façon ludique ça m'aurait plus éclaté c'est sur !!

    Aujourd'hui encore quand je suis invité chez des amis je déteste aider, je le fais car je suis bien élevé mais j'avoue que quand on me dit de rester assise ça m'arrange. Mais par contre quand je suis chez moi c'est les pieds sous la table je ne supporte pas qu'on m'aide et ce n'est pas du tout par politesse mais parce que j'aime chez moi faire les choses moi-même!!

    Et je veux bien croire que quand il y a des enfants on a plus de travail c'est logique il y a plus de monde, mais bon ma pensée à moi aujourd'hui c'est qu'on a voulu nos enfants on les assume!! Mais il est possible que je change d'avis un jour puisque je suis en plein questionnement sur le sujet !!

    Après rien à voir avec l'éducation des enfants mais je ne supporte pas de voir mon homme un balais à la main ça le dévirilise à mes yeux et je ne supporte pas ça. La cuisine passe encore mais c'est juste. Il faut vraiment que je sois allité pour lui permettre de faire du ménage ou de la vaisselle ou alors que je sois absente !! Mais si un jour j'ai un fils je lui expliquerais bien que des femmes qui pensent comme moi sur ce sujet aujourd'hui c'est EXTREMENT rare et que du coup quand il aura son chez lui il faudra qu'il mette la main à la pâte.

    RépondreSupprimer
  3. Le truc de dire, tu m'a fait tu m'assume c'est assez drôle, mais on va retourner la chose différement, bien que ça soit cruel, c'est la jute loi de voir les choses comme ça.

    Ques-que récent un parents quand on lui dit tu m'a fait tu assume?

    Déja quand tu dit ça tu lui donne l'impression que tu ne lui est pas du tous reconnaissante d'être envie, car la vie c'est moins bien que de ne pas exister. Donc il doit prendre la responsabilité d'une erreur, ça veux dire que tu lui reproche de t'avoir mis au monde.

    Je pense que le jour ou un des enfants me dira ça je lui flanquerai une énorme gifle .

    Ensuite ça veux aussi dire que tu reproche à ton parents de ne pas en faire assez pour toi.

    Franchement les enfants ont il assez d’intelligence et d'expérience pour juger leur parent. ces enfants qui ne sont même pas parents et qui ne pourrait imaginer ce qu'un parent donne et sacrifie pour ces enfants.

    Je pense qu'un enfant ne peux rien de pire pour blesser ces parents.

    Mais on peut comprendre, les enfants qui pense comme ça manque souvent de beaucoup de maturité, et c'est encore une fois le rôle du parent du prendre sur lui et d'essayer d'assumer son erreur, et donner la maturité nécessaire à son enfants pour dépasser ça.

    Certain enfant ne comprenne jamais ça jusqu’à leur mort quand ils seront vieux dans un lit.

    Ensuite sur le fait de faire participé un enfant au tache d'un foyer, je trouve ça fondamentale, car il doit apprendre, dès qu'il est prêt, que dans la vie on obtient rien sans effort.

    Il est certain qu'un enfant qui participe aux taches de la maison à beaucoup plus de chance dans le futur de se débrouillé chez lui et d'avoir une vie scène.

    Et je pense qu'il est juste qu'un enfant aide ces parents, car il ne faut qu'avoir un enfants devienne un fardeau, une famille doit se serrer les coudes. si on met 10 minutes à débarrassé la table car tous le monde participe, bah on peut tous aller de promené en famille par la suite.

    L'enfant n'est pas roi. Les taches assumé en groupe permettent d’offrir à toute la famille du temps pour vivre des bon moments ensemble. Je vois pas pourquoi la mère serait privé de ça.





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis carrément contre l'éducation enfant roi c'est pour cela comme tu as lu dans mes autres articles que leur apprendre les formules de politesses, le respect et bien d'autres choses encore dont je parlerais plus tard est essentiel. Mais je pense aussi qu'un enfant a besoin de rêvé de jouer et que de nos jours ils sont de plus en plus stimulés donc je me dis que pendant que l'on cuisine pour eux par exemple ce moment de tranquillité pour eux ils peuvent le passer à faire ce qu'ils veulent.

      Pour moi dire qu'on a pas demandé à être là n'est pas un reproche, pas un regret d'être en vie, pas un manque de maturité non plus, c'est juste une réalité. Le désir d'enfant on a beau dire c'est d'abord un désir égoïste, oui les personnes qui auraient préféré ne jamais être en vie ça existe en plus malheureusement.

      En ce qui concerne que ça leur apprend que l'on a jamais rien sans rien que ça leur apprend le sens de l'effort je trouve qu'avec l'école ils l’apprennent déjà assez. B'hien oui s'ils apprennent leur leçons ils ont des bons résultats sinon ils se payent des cartons.

      Et le fait aussi de dire que ça leur servira pour tenir leur maison correctement plus tard ce n'est pas non plus une règle.

      Donc bon je me demande si c'est vraiment utile.

      Supprimer
  4. Avoir un enfant , égoiste en quoi, l'égoisme c'est de ne pas en avoir.

    Rend toi compte que tu as des parents, et si ils lisent ça , ils risque d'être choqué que tu pense qu'il t'ont conçu par égoisme.

    Notre fille n'a pas de soeur, et crois moi c'est pas par altruisme qu'on lui en à pas fait une ou un petit frère. Un enfant supplémentaire nous rendrait la vie plus difficile.

    Donner la vie c'est pas un acte que l'on peut juger d"égoiste.

    Et crois moi, il y a personne actuellement en vie qui pense qu'il aurait mieux valu qu'il ne naisse pas! Car lorsqu'on est persuadé de ça, on se suicide.

    Rend toi compte, que sans cette naissance qui fait ton commencement tu ne serais rien, tu ne pourrais pas penser que c'est égoiste. Tu ne te serais pas mariée, tu n'aurais pas vu ce que tu as vu . Tu n'aurais pas rencontré ce que tu as rencontré .

    Pour ce qui est de la charge, tes parents on certainement plus travaillé pour toi que tu n'as travaillé pour eux. Ils t'ont certaintement plus donné que tu ne pourras jamais leur rendre. Alors si y a un egoiste dans l'histoire , c'est pas les parents!

    L'école n'est pas là pour faire l'education de l'enfant, elle n'est pas là pour lui apprendre le sens de l'effort.

    Nous sommes à une époque où c'est les profs qui se font disputer pour les mauvaises notes de l'enfant.
    Les enfants se moquent bien des mauvaises notes : en majeure partie. ( et surtt quand les parents ne leur apprennent pas le sens de l'effort)
    ----------------------------------------------------
    Tu as dit :

    Et le fait aussi de dire que ça leur servira pour tenir leur maison correctement plus tard ce n'est pas non plus une règle.

    Dans mon commentaire d'origine il y a ça :


    Il est certain qu'un enfant qui participe aux taches de la maison à BEAUCOUP PLUS DE CHANCE dans le futur de se débrouillé chez lui et d'avoir une vie scène.

    -----------------------------------------------
    Beaucoup plus de chances ne veut pas dire que c'est une règle . Ça veut simplement dire que statistiquement tu as plus de chances de réussite.

    Et le devoir d'un parent c'est de mettre toutes les chances du coté de son enfant, pas de lui rendre la vie la plus douce possible jusqu'a ces 18 ans.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avoir un enfant est un acte égoïste dans le sens où l'on ne demande pas au futur être s'il désir exister ou non. On ne peut pas lui demander c'est une certitude. Mais on a une chance de mettre au monde quelqu'un qui n'aimera pas sa vie et qui finira par se suicider. C'est ça qui est égoïste. Et ce n'est en aucun cas une critique s'il n'y avait pas d'égoïstes il n'y aurait pas de vie sur terre.

      Après le fait de dire que faire un enfant est un acte égoïste n'insinue certainement pas que je reproche à mes parents de m'avoir fait.

      Et c'est exactement ce que j'ai dis que je pensais que l'école était là pour donner aux enfants le sens de l’effort c'est pourquoi je ne pense pas qu'il est forcément indispensable que le soir on leur fasse faire des tâches ménagère pour la raison que tu invoquait toi "inculquer le sens de l'effort."

      Supprimer
    2. On peut te le dire, tu sais que mon épouse est professeur des écoles, il ne faut pas croire que l'école est là pour éduquer les enfants, beaucoup d'enfants sont en échecs scolaire car les parents pensent que l'école est là pour tous, notamment pour inculquer le sens de l'effort. Quels sont les armes d'un professeur qui doit gérer 30 enfants lorsque plusieurs d'entre eux ne souhaite pas faire d'efforts ?

      Hélas pas grand chose, puis c'est pas le rôle de l'école, l'école est là pour transmettre des connaissances , les parents sont là pour éduquer.

      Donner la vie, un acte égoïste ? Tu doit faire rougir de colère certain croyant! Car cela insinue que dieu est égoïste non ?

      Supprimer
    3. Certes c'est aux parents d'éduquer les enfants ça il n'y a pas à dire, mais malgré tout je pense que l'école à quand même un rôle éducatif dans le sens où les enfants sont quand même plus à l'école que chez eux dans la semaine et que malgré tout quand la maîtresse les punis quand ils font des bêtises. Mais oui je suis d'accord avec toi le plus gros de l’éducation reste le rôle des parents.

      Je suis très croyante et je pense quand même que faire un enfant est un acte égoïste, ce n'est pas Dieu qui nous met enceinte ;-)

      Supprimer
    4. Oui mais selon toutes les religions c'est dieu qui nous à fait nous ces enfants, serait-il égoiste selon toi ?

      Supprimer
    5. Je me permets de réagir sur ce point aussi (« En tant que « maitresse »).
      D'une part, lorsque les enfants arrivent dans une classe, ce ne sont pas des pages blanches. Ils ont tous un vécu, une vie de famille différente. De plus, en général, elle ne les a dans sa classe que pendant un an, ce qui en terme d'éducation ne vaut pas grand chose.
      D'autre part, elle a des programmes incroyablement chargés à respecter. Son rôle est de faire acquérir des compétences, de transmettre des savoirs. Ce sont les objectifs qu'on lui a fixé. Si les enfants sont mal éduqués, qu'ils passent leur temps à bouger, à être impolis, violents, ne savent pas se tenir en classe, elle ne peut en aucun cas atteindre ses objectifs, elle est obligée de faire des dossiers, de signaler, de faire appel à des maitres ou des écoles spécialisées, car cela ne relève pas de ses compétences.
      Comment peut on faire de l'éducation avec 27 élèves ? Il y a des règles de classe à respecter, avec des punitions en cas de non respect des règles, mais si les parents ne font pas un travail à la maison lorsque l'enfant revient avec sa punition, alors elle ne sert strictement à rien, car le pôle « instruction » n'aura pas été rejoint par le pôle « éducation ». Il faut savoir que beaucoup de parents considèrent qu'ils ne sont responsables en rien de ce que leur enfant fait à l'école et refusent de forcer leur enfant à faire leur punition à la maison. Dans ce cas, la maitresse n'a aucune prise sur l'enfant.
      Elle ne peut le priver de dessert, ni de console de jeu. Normalement elle n'est même pas en droit de le priver de récréation...
      Donc en résumé la maîtresse n'a pas du tout un rôle d'éducation, elle veille simplement à ce que les règles de vie collectives soient respectés. Si ce n'est pas le cas, elle s'en réfère aux parents ou à des personnels dont c'est le rôle en cas de déficience des parents.

      Supprimer
    6. Dieu a créé, la terre et le vie sur la terre, la suite il n'y ait pour rien. Ce n'est pas Dieu qui fait les guerres, ni les maladies, ni celui qui nous met enceinte nous les femmes, ni lui quel homme et quel femme seront stériles ...

      TamTam, je ne répondrais pas à ton commentaire maintenant sur cet article car selon moi les histoires entre parents et maîtresse est hors sujet bien que je trouve que tout ce que tu dis soit juste . Je dis juste que quand une maîtresse donne une punition à un enfant qui a fait une bétise c'est de l'éducation bien que ce ne soit pas le rôle d'une maîtresse à la base, elle en fait bien un petit peu quand même. Après que les parents derrières ne font rien ce n'est pas vraiment le sujet du jour, mais ça me donne une idée d'article pour plus tard ;-)

      Supprimer
    7. Et dieu créa l'homme . en fin de semaine, et c'est écrit dans les livres saint dans toutes les religions, dans tous ces livres nous sommes ces enfant, donc dieu à fait des enfants selon les religions non ?

      Donc selon les religion il à pris la décision de faire un humain ( ou un enfant) , donc sa décision à lui aussi serait égoiste selon toi ?

      Supprimer
  5. P.S: Et d'ailleurs c'est ce que j'entends tout le temps autour de moi des gens qui disent que de décider de faire un enfant est un acte égoïste y compris des parents, donc ça ne doit pas être si insultant que ça puisque des parents le reconnaissent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est à prendre en compte que certain parents font des enfants pour les bienfaits que cela pourra leur apporté sans réellement se soucier des charges qu'ils doivent porté.

      Faire un enfant et ne pas l’assumer correctement est un acte égoïste.

      Il y a ensuite ceux qui pense que c'est un acte égoïste car la vie va être très difficile, donc faire un enfants c'est le laissé avec les problème que l'on à créer dette, environnement ...

      Je doute maintenant que l'enfant à tous les droit car on lui à pas demandé son avis, car c'est le fondement même de la vie, peut t'on prendre un avis si on existe pas?

      Peut t'on juger une vie entière sans l'avoir vécu.

      Pour exemple, j'ai longtemps pensé que l'enfer c'était la terre, maintenant je pense que c'est le paradis , à condition de ne jamais être séparer des être que l'on aime.

      On ne peut pas dire, faire un enfant est un acte égoiste, c'est ridicule d'en faire une généralité, mais dans certain cas bien précis comme je te l'ai démontré, ça peut être vrai.

      Supprimer
    2. Ecoute, tu as le droit de penser ce que tu veux mais arrêtes de vouloir sans cesse que tout le monde soit de ton avis. Pour Moi PERSONNELLEMENT ( et je sais que je ne suis pas la seule à le penser) décider d'avoir un enfant est un ACTE égoïste, je ne parle en aucuns cas d’éduquer un enfant qui là n'est pas du tout mais pas du tout un acte égoïste car la plupart des parents font tout pour leur enfant jusqu'à se mettre eux même entre parenthèse. Je parle donc bien seulement de DÉCIDER de faire un enfant rien d'autre. Mais quand je dis ça ce n'est pas du tout un reproche, je suis bien contente que mes parents aient eu cet envie égoïste et il faut bien qu'on ait cette envie si on ne veut pas que l'humanité s'éteigne!!

      Supprimer
    3. Je pense donc je suis!

      Mais c'est aussi valable dans l'autre sens.

      c'est car je suis que je peux penser.

      Tu peux penser car tu es ! et je pense PERSONNELLEMENT que si tes parents n'avaient pas pris la GENEREUSE DECISION de te concevoir, tu ne serais pas là a penser et dire que tu penses l'inverse de se que je pense.

      Mais c'est pas interdit de ne pas être de mon avis, j'ai pour principe de communiquer jusqu'a être convaincu ou convaincre.

      J'écoute attentivement tes arguments et je te démontre qu'il ne me semble pas valable un à un, par contre, tu n'a jamais fait ça avec les miens, une discussion c'est pour s'enrichir, tu as le droit d'être d'un avis différent.

      Souvient toi tous de même que le fait que plusieurs personnes soit de ton avis ne veux pas dire que tu as plus raison, nous sommes tous de même plus de 6.5 milliard sur cette planète. Difficile de ne pas trouver quelqu'un de son avis. Il y en a pour tous les gouts et toutes les couleurs.

      Supprimer
    4. Mais pourquoi vouloir absolument convaincre? C'est bien ce que je disais dans un autre commentaire tu sembles ne pas supporter qu'on est un avis différent du tient, et donc tu sembles penser détenir la vérité vrai quel que soit le sujet que l'on aborde. Seulement je pense qu'il y a certains sujet où il n'y a pas de vérité c'est juste une vision des choses. Par exemple une personne que tu trouveras belle, et moi moche c'est une vision des choses tu ne peux pas me convaincre qu'une personne est belle si moi je la trouve moche, contrairement à l'histoire de France par exemple où là il y a des dates et des faits qu'on ne peut pas contredire. Et bien moi je trouve que décider de faire un enfant est un acte égoïste, ce n'est ni vrai ni faux, c'est MA vision de voir les chose et elle n'est ni plus ni moins absurde que ta vision de voir les choses. Et effectivement ce n'est pas parce que plusieurs personnes soit de mon avis que j'ai raison, mais ça ne veut pas non plus dire que j'ai plus tord que toi. C'était juste pour te dire que je n'étais pas la seule à penser ça comme dans un de tes commentaires tu pensais que c'était trop bizarre de pouvoir penser ça, donc pour te dire que j'étais pas une aliène !!

      Supprimer
    5. Yosh,

      Je cherche autant à être convaincu que convaincre, et je suis comme je suis car j'écoute et j'analyse .

      Les gout et les couleur ne se discute pas. Il en est autre chose pour des fait. Sinon on aurais accepté que les assassin et les violeur aie leur propre vision des choses.

      définition égoiste : égoïste, nom
      Personne qui ne recherche que son intérêt, son plaisir, sa satisfaction personnel.

      Planté la petite graine, oui ça c'est bien, mais les moyen de contraception existe.

      pour le reste c'est autre chose. Quand nous avons voulu en enfant, nous avons réfléchis et attendu.

      Nous voulions plusieurs critères:

      - avoir assez d'argent.
      - avoir un equilibre dans notre couple assez fort pour que celà ne nous destabilise pas.
      - avoir régler tous nos problèmes personnels .

      Nous savions que:
      - Nous n'aurions plus de moment à nous
      - Que c'est une lourde charge de travail
      - Que nous devrons consacré plus de ressource financiaire
      - Que mon épouse allait souffrir durant la grosses et l'accouchement.

      Les plus que nous attendions:
      - Donner la vie à un enfant et lui faire partager notre joie de vivre et notre bonheur. (pour l'instant c'est plutot réussi)

      Je vois pas ce qui à été égoiste dans cette décision, et les difficulté auquel on s'attendais étaient 5 fois plus nombreuse. Nous ne pourrions pas vivre sans elle malgré tous.

      Mais ou avons nous été égoiste ?

      C'est bien de lancer un sujet et d'attendre des commentaires, mais c'est quand même mieux quand il y a un vrai débat.

      Tu as le droit de ne pas être d'accord, et pour l'instant j'ai le droit d'essayer de te comprendre.


      Supprimer
    6. Et apparemment tu ne comprends pas ce que je te dis donc relie mes anciens commentaires car je ne vais pas re-re répéter encore une fois, car tu me sorts des arguments certes juste mais qui n'ont rien à voir avec ce que je t'ai dis. Heureusement que vous avez attendu d'avoir des sous pour élever un enfant, d'être un couple solide, et d'avoir réglé vos problème personnels pour faire un enfant car sans ça ça n'aurait pas été de l'égoïsme mais de l'inconscience !!

      Supprimer
    7. Répond alors simplement à cette question:

      ou avons nous été égoiste dans notre décision?

      Supprimer
    8. Oui!! Mais pas vous personnellement tous les parents ont pris une décision égoïste à la base selon moi. Mais encore une fois ce n'est en aucun cas un reproche, et parfois il y a des actes égoïstes utile et celui-ci en est un. Je pense cela pour toutes les raisons que je t'ai déjà énuméré plus haut.

      Supprimer
    9. Justement j'ai beau relire je ne les trouve pas, donc si c'est tous les parents , c'est nous aussi, donc j'aimerai comprendre ou à été égoiste notre décision ?

      Si tu l'a dit alors il t'es simple de faire une réponse concise et courte.

      Supprimer
    10. Je te disais que je trouvais le fait de DECIDER de faire un enfant égoïste, car on ne demande pas au futur être s'il souhaite vivre ou non. Et tu me répondais que ça n'existe pas car ces personnes se suicident dont elle ne sont par là pour en parler. Mais non toutes les personnes n'étant pas heureuse de vivre ne se suicident pas et celles qui se suicident ne se suicident pas à leur naissance donc elle peuvent en parler aussi. Et égoïste car comme tu me le disais dans un autre commentaire l'avenir est incertain on ne sait pas si dans quelques dizaines d'années il y aura assez de nourriture pour tout le monde, on ne sait pas s'il n'y aura pas de 3ème guerre mondiale ( ce que j'espère bien que non) mais c'est toi qui le disait et en semblait d'ailleurs casi certain, donc mettre un enfant au monde c'est aussi courir le risque de lui infliger d'énormes souffrances qu'il n'aurait pas connu s'il n'avait pas exister. Voilà pourquoi JE trouve ça égoïste de faire un enfant, mais encore une fois cet égoïsme est utile si on veut perpétuer l'humanité.

      Supprimer
    11. ah enfin, on avance un peu, donc oui, je te l'ai dit en commentaire déja, pour moi le seule moyen de prendre la décision egoiste de faire un enfant, c'est d'en faire un alors que l'on sais qu'il sera condamné à une vie de souffrance. Je l'ai déja dit, et outre ça toi tu es très optimiste pour l'avenir, moi je sais que ça sera moins facile qu'aujourd'hui, mais j'estime que la vie vaux toujours le coup d'être vécu, je me bat pour que la vie de ma fille sois belle jusqu'a la fin.

      Ensuite tu dit que la décision est égoiste car on ne demande pas l'avis à l'enfant.

      Egoiste ne veux pas dire prendre une décision pour quelqu'un sans demandé son avis. Car tu fait très longtemps pour tes enfants, quand tu offre un cadeau tu ne demande pas l'avis. Quand tu signe pour une opération qui sauve une vie de quelqu'un dans le comat , tu ne lui demande pas son avis. Donc comme tu le vois prend une décision pour quelqu'un ne permet pas de dire c'est égoiste.

      Donc non, la décision de faire un enfant n'est pas systématiquement égoiste, c'est au cas pas cas comme je te l'ai dit plusieur fois . ( aide sociale, pécimiste , ça c'est égoiste )

      Supprimer
    12. Alors offrir un cadeau à une personne je ne vois pas en quoi ça s'appelle une décision, pour moi ça s'appelle faire une surprise donc rien à voir.? Offrir un cadeau même si on tombe à coté du désir de l'autre n'engendre pas des conséquences. Et sinon désolé mais décider de faire opérer une personne dans le coma sans savoir ce qu'elle aurait souhaiter pour moi c'est aussi une décision égoïste, soyons honnête on le fait aussi pour soit pour ne pas perdre la personne qu'on aime. Après avec de la chance elle sera ravie et te remerciera, comme elle peut très bien t'en vouloir en te disant qu'elle aurait préférée mourir plutôt que de subir toutes ces souffrances. C'est une décision vraiment pas évidente à prendre, mais c'est quand même une décision égoïste selon mon point de vu. Moi par exemple mes parents et entourage proche savent que pour moi je veux qu'on s'acharne thérapeutiquement sur mon cas, mais si un jour ils ont leur demande ils seront en quelque sorte mon porte parole ils ne prendront pas une décision.

      Supprimer
    13. Definition egoiste: Personne qui ne recherche que SON intérêt, SON plaisir, SA satisfaction personnelle.

      Quelqu'un à un accident de moto, il peut être sauver mais sera paraplégique tu dois prendre la décision pour accepter ou non l'opération . En acceptant tu prend déja sur ton dos le poids de la décision mais aussi, si c'est ton compagnon ou ton enfant le poids de l'aider à vivre et d'aimer la vie. Cela ne peut pas être egoiste , car égoiste c'est que penser qu'a soit.

      Et c'est impossible de penser qu'a soit quand on fait un enfant, sauf si on compte le négliger ( alloc, pécimisme de l'avenir)


      Et si tu y réfléchis bien de nombreuse personne prennent des décision chaque jour pour nous sans nous demander notre avis, parfois égoiste, parfois altruiste, ne pas demander l'avis n'a rien d'égoiste, c'est mieux de le faire quand c'est possible .

      je remet la définition et j'insiste sur le (QUE)


      egoiste: Personne qui ne recherche QUE SON intérêt, SON plaisir, SA satisfaction personnelle ( vien du dictionnaire)



      Supprimer
    14. Ecoute, tu as le droit de penser ce que tu veux mais je suis en droit de penser ce que je veux aussi je ne te demande pas de me convaincre de quoi que ce soit avec des définitions de dictionnaires. Et puis si tu veux vraiment aller avec les définitions effectivement prendre la décision de faire un enfant selon ton dico est donc bien une décision égoïste car c'est bien QUE pour son propre plaisir qu'on décide de faire un enfant, la décision de la fabriquer n'est pas pour lui car il n'est pas et qu'il ne demande rien. Tu n'aurais pas exister tu n'aurais pas été malheureux tu n'as pas exister pendant des millions d'années et tu n'as pas dit en sortant du ventre de ta mère: " Ha b'hein enfin vous en avez mis du temps pr me fabriquer !!"

      Supprimer
    15. Lol, Le but de toute communication, c'est la communication, je te demande pas à être convaincu, mais je demande à te comprendre, car on peut toujours apprendre des autres.

      Sinon j'ai pas vu le dictionnaire dire que faire un enfant c'était QUE pour son propre intérêt, faudra me dire lequel.

      Et c'est pas parce que l'on demande pas l'avis que c'est égoïste.

      Le monde est assez beau pour que l'on puisse faire des choses pour les autres sans qu'on nous le demande.

      J'aime les ordinateurs, et la majorité des gens autour de moi aime les ordinateur. Si j'offre un ordinateur à quelqu'un sans lui demander, suis-je un égoiste ?

      Pour la vie c'est pareil , j'aime la vie et majeur partie des gens autour de moi aime la vie, offrir la possibilité de vivre à quelqu'un est t'il égoiste ?

      Un enfant n'est pas un objet que l'on dispose et que l'on peut refusé ou se lasser , contrairement à un ordinateur.

      Je sais que tu as une raison de penser que c'est égoiste et que tu tourne autour du pot et que tu n'as pas envie de le dire, si c'est le cas alors dit le, que tu as une raison bien à toi. Car là j'ai beau assembler tous les morceaux du puzzle , c'est toujours pas logique.

      Je sais, c'est pénible, j'aurais probablement du laisser tomber depuis longtemps, mais je trouve ça intéressant de pousser un sujet avec toi pour enfin mieux te comprendre.

      Pour l'instant ce que j'ai compris c'est que tu as une définition du mot égoiste différent du dictionnaire.

      Pour toi c'est : Un acte égoiste c'est lorsque l'on fait une chose ou l'on à un intéret sans demander l'avis du concerné.

      Enfin, je t'ai expliqué, que pour notre cas, lors de notre décision, nous avions pleinement conscience du sacrifice et des contrainte. Nous ne l'avons pas fait que pour nous.

      mais puisqu'elle était pas là comment aurions nous pu faire quelque chose pour elle ? Il aurait été plus simple de ne pas la faire , comme ça rien à faire et elle se serai pas fatigué à naitre ou vivre.

      C'est comme lorsque nous agissons pour l'avenir de nos petit enfant, niece ect , il ne sont pas là, pourtant nous essayons parfois d'agir pour leur bien , malgré le fait qu'il ne soit pas encore nées.

      Faire un enfant est une décision d'avenir et courageuse , une décision d'espoir en l'avenir, d'amour, de confiance.

      Je n'arrive pas à voir l'égoisme, sauf dans 2 cas bien précis précédemment cité.

      Oui si je n'avais pas existé , je n'aurais pas été malheureux, mais je n'aurais pas non plus été heureux. La vie est un équilibre, personne ne peut réellement être heureux sans avoir connu des moment malheureux.

      Comment juger le fait de ne pas exister ? Tu as des souvenir de ta non existence ? Faut pas croire que c'est comme lorsque l'on dort.

      Tu as peut être trop souffert , et c'est ce qui peut expliquer notre divergence de point de vue. J'ai aussi souffert, mais d'une autre forme de souffrance.

      Et je ne pourrais jamais dire à personne comment il doit juger sa propre vie.

      En tous cas je te souhaite de tous cœur que ta vie sois de plus en plus belle.







      Supprimer
    16. le but de la communication est la communication, sauf que toi tu ne communiques pas tu essayes de convaincre et ce n'est pas de la communication ça pour moi. Comme je te le disais dans un ancien commentaire. Ce dont nous discutons est un point de vu et chaque point de vu est différent. Tu n'as pas plus raison ni tore que moi. Tu me donnes toujours un peu les mêmes arguments en employant d'autres mots parce qu’apparemment tu n'as plus d'arguments ou tu n'as pas envie de te fatiguer à en trouver d'autres. Et comme j'en ai marre de répondre à tes mêmes arguments du coup par les mêmes réponses c'est la dernière fois que je vais te répondre. Sauf si tu me dis des choses qui nécessite autre chose que le fait que je me répette depuis 10 commentaires. Alors déjà je n'ai absolument pas dit que c'était pour son propre intérêt qu'on faisait un enfant, mais pour son propre plaisir ce qui n'est pas du tout la même chose. Tu parles de nouveau d'offrir un cadeau sans demander l'avis à celui à qui tu l'offres et tu me poses la question de si je trouve ça égoïste. Tu m'avais déjà posée cette question et je t'avais déjà répondu que faire un cadeau a quelqu'un il ne s'agit que de faire une surprise, même si le cadeau ne plait pas il ne risque pas d'avoir de conséquences graves derrière. Donc pour moi rien à voir avec le sujet.
      Ensuite tu me dis que vous n'avez pas pris la décision de faire votre fille que pour vous!! Ha non et pour qui d'autre alors? Pour la voisine? Tu me poses aussi la question si elle n'était pas là comment nous aurions put faire quelque chose pour elle? Tu poses cette question comme si ta fille existait déjà et qu'en la faisant vous la sauviez. Un peu bizarre de se poser la question de la sorte quand un être n'existe pas encore !! Donc pour toi prendre la DÉCISION et je dis bien PRENDRE la décision ( je ne parle pas du tout du fait de l'élever par la suite, de l'aimer ... qui ça je me répète encore n'est pour moi pas du tout égoïste bien au contraire) je parle donc juste le fait de prendre la décision donc tu l'as fais pour ta fille, qui rappelons le n'était rien encore à l'époque!!! B'hien pour moi c'est de penser comme ça qui me semble bizarre!! Que tu penses que ce n'est pas égoïste comme je te disais c'est un point de vu qui peut s'entendre, mais de me dire que vous avez décidé de faire votre enfant pour faire quelque chose pour elle, excuse moi mais je trouve que cet argument ne tient pas la route !! Après tu me parles d'agir pour l'avenir de ceux qui ne st pas encore là, mais c'est pareil faire ça c'est très bien, mais ça n'a RIEN A VOIR avec ce dont je trouve egoïste DE PRENDRE LA DECISION DE FAIRE UN ENFANT, combien de fois devrais-je te réécrire que c'est uniquement ça que trouve égoïste et non pas tout ce que l'on fait autour pour eux?
      Après tu dis que j'ai trop souffert et que c'est sans doute pour ça que je pense ça. Je vais te répondre pareil RIEN a voir, oui j'ai souffert et je souffrirais encore et tu sais ce qui m'a fait le plus souffrir c'est la PEUR de PERDRE la vie les douleurs physiques ne st rien à coté et malgré ça je pense quand même que c'est égoïste de DECIDER de faire un enfant!!

      Supprimer
  6. c'est un sujet très épineux... concernant le ménage il y a deux choses que je remarque: la première c'est que celui qui s'est toujours fait servir aura plus de difficultés a se prendre en charge. c'est mon cas...jusqu'à 8 ans j'ai eu une grand mère aimante qui s'est occupée de moi et ensuite ma mère ne m'a jamais obligé a faire quoi que ce soit car elle partait du principe qu'elle ne souhaitait pas qu'un jour je lui reproche çà. Il n'y pas que çà bien sur...mais sinon j'écrirais un roman....lol
    Je suis forcée de constater que aujourd'hui, je repasse le moins possible, je déteste la vaisselle, ranger etc....mais je pense sérieusement que le pire n'est pas là. Le problème c'est qu'il y a des priorités et que du coup je suis atteinte d'une flémingite aiguë!

    Toutes mes amies qui participaient aux taches menageres, au jour d'aujourd'hui le font systematiquement. Je ne pense pas qu'elles adorent ça amais je crois qu'elles en comprennent la necessité.

    Car faire sa vaisselle après manger ce n'est pas être maniaque c'est être organisée.

    Je pense vraiment que faire participer les enfants leur permet de comprendre que certaines choses ne sont pas des options. Ça sert pour le futur...

    C'est comme d'obliger un enfant à se laver... si on l'oblige pas, il ne le fera pas par lui même.

    Mais attention je dis bien participer... ceux qui utilisent leurs enfants pour les remplacer çà c'est inadmissible.

    Voila j'espère ne pas avoir été trop longue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Diana, merci de ton avis. Mais penses-tu que c'est le fait que l'on a tout fait à ta place étant petite qui fait que maintenant tu es flémarde comme tu dis? Parce que oui quand on est enfant on ne sait pas forcément que faire le ménage, la vaisselle sont des choses nécessaires mais pourtant aujourd'hui tu le sais et tu ne le fais pas régulièrement apparemment dans ce que tu me dis. Moi j'ai toujours un sacré gros doute sur cette "excuse" dont se serve les parents pour faire participer les enfants aux tâches ménagère et au jour d'aujourd'hui je pense encore que les enfants ont autre chose à faire que ça de leur enfance. Attention je parle d'enfant pas de grands dadets de 17 ans ou de ceux qui restent jusqu'à 30 ans chez leurs parents!!
      Moi par exemple j'ai aidé même si ça me saoulait et aujourd'hui je ne fais pas ma vaisselle après chaque repas et si je n'ai pas d'invités il y a des périodes ou je peux laisser les choses s'entasser chez moi.

      Supprimer
    2. Super nounou oui, mais pas encore l'ombre d'un parent...

      Voici une petite expérience que j'ai vécu ce week-end.

      Nous faisions des travaux de ménage et d'aménagement, de vieux meuble à restauré , de la peinture ...

      Notre fille avait la possibilité de jouer, de dormir, de regarder un film, ce qu'elle souhaitait par dessus tous, c'était participé.

      Ok d'accord, elle à 3 ans, je ne suis pas aller lui demandé, et il a fallut que je me creuse sérieusement le méninge pour savoir ce que je pouvais lui faire faire en sécurité, sans qu'elle ne risque sa santé.

      Elle à donc participé au nettoyage d'un meuble. Elle était ravis, moi pas, elle s'est mis de l'eau partout, elle à détremper le bois, et fait une grosse flaque, mais elle était heureuse de participer a quelque chose avec nous.

      Parfois elle remplie le lave vaisselle, parfois elle aide à ranger les courses, toutes ces taches sont des soucis et du temps en plus pour nous. Mais je pense malgré tous que c'est un stade important, cela montre à l'enfant que c'est enrichissant de travailler et de faire des taches ménagère.

      Ensuite, si je voulais vraiment me l'a couler douce, j'aurais évité de faire un enfant et j'aurais protégé ma virilité en ne touchant jamais un ustensile de ménage ou une casserole .

      Et je le dis à tous, ne croyez pas que si vous faire un enfant vous y serez gagnant en tache ménagère, vous serez toujours perdant!!


      Supprimer
    3. Mmmmm comme c'est délicat de balancer à tout va à une femme qui ne peut pas être mère, qu'elle ne l'est pas et qu'elle ne peut pas juger !! Délicat et très classe !!!

      Après je vais te dire ce n'est pas parce qu'on est parents qu'on sait mieux que les autres il faut arrêter de penser ça. Il n'y a pas de diplôme pour être parent. N'importe qui peut l'être, une gamine de 14 ans, un pédophile, un alcoolique, une personne violente etc... Certaines nounou garde des enfants du jour au lendemain et n'y connaissent rien non plus. Personnellement j'ai un CAP petite enfance, mais surtout depuis un an et demie je fais une étude approfondie sur l'éducation et le comportement de l'enfant. Ce qui est bon et pas bon pour lui. En lisant énormément d'article de pédo-psy, en allant à des réunions sur le développement des enfants, ce qu'il faut leur apprendre à quel âge et de quelle façon, en parlant avec beaucoup de parents, de tout âge et milieu différents ... Je pense donc avoir une vision beaucoup plus grande de l'éducation des enfants que la plupart des parents car je ne pense pas que beaucoup de parents étudient tout ces point de vu que j'étudie depuis un an un an et demie moi, ils se débrouillent avec leurs enfants et c'est déjà très bien comme ça. D'ailleurs beaucoup de parents demandent des conseils à leur nounou pour leur propre enfant!!

      Ha oui et au fait lors de mon entretient avec la puéricultrice je lui ai quand même demandé si le fait d'apprendre aux enfants à dire bonjour pouvait le traumatiser dans le cas où l'enfant était maladivement timide ( parce que oui l'éducation n'est pas une science exacte et que me pose sans cesse des questions) elle m'a dit que pas du tout, qu'en aucun cas l'éducation pouvait traumatiser un enfant même le plus timide sauf si bien sur c'est fait avec violence. Et que bien au contraire l'éducation est rassurent pour un enfant. C'est une femme qui travail depuis 25 ans avec des enfants et qui elle même maman de 4 enfants, mais tu trouveras certainement une raison pour me démontrer en quoi cette puéricultrice sait moins de chose sur les enfants que toi tel que je te connais !!

      Supprimer
    4. Déja , dans un premiers temps, je ne savais pas du tous que tu ne pourrais jamais avoir d'enfants, nous en avons parlé la dernière fois que nous nous sommes vue, et tu semblais tous de même avoir un espoir, j'étais très optimiste pour toi. Je m'excuse donc pour mon indélicatesse.

      Comme tu l'as remarqué, j'interviens principalement dans les discussions d'éducation, car j'étudie l'éducation depuis l'age de 6 ans .

      Celà parait incroyable, mais pourtant vrai, notament par le fait que je suis passé par la case DASS une bonne partie de mon enfance. J'ai cotoyé des enfants très perturbé, ayant vécu des éducations traumatisante, ou incomplète.

      Certain enfant étais pris de crise de panique à cause de leur timidité, d'autre avait des crises de colère pour une contrariété, d'autre qui n'était pas propre à 9 ans.

      Comme toi, je passe mon temps à me poser des questions, à écouter, à apprendre.

      Et je dois dire que mon opignon à changé sur certain point depuis que je suis parents. Car rien ne vaux l'expérience. Qui à déja appris à skier devant un tableau de classe (en ne voyant que la théorie ) ? J'essaye pas d'être méchant, mais sur le sujet de l'education, je pense que c'est mieux d'être franc et de tous de suite te dire que tu vois les choses très différement quand tu es parents.

      Tu as très bien abordé dans le sujet des beau parents, c'est pas n'importe qui qui fait l'éducation d'un enfant. C'est uniquement les parents , en tant que nounou tu leur apportera beaucoup, éveille, réconfort, conseils, compagnie, sécurité. On peut comparer la nounou à un beau parent ( sans la guerre affective , et l'imposition dans le couple ).

      Ensuite j'ai bien entendu ce qu'a dit la péricultrice, oui l'education rassure un enfant, il est plus que naturelle d'apprendre à un enfant à dire boujour.

      Après tu demande des avis, et je te dis que dans mes propres expériences notament avec ma fille que l'on peut faire du mal au enfants si on ne pratique pas une education equilibré et intélligente. Forcer, c'est le derniers stade que l'on atteint , en veillant à ne pas trop bousculer l'enfant.

      peut être que l'on se comprend pas sur le mot obliger, comment obligerais tu un enfant à dire bonjour ?

      Attention, je ne m'attaque en rien à tes connaissance sur l'education et ton expérience en tant que nounou, je t'apporte un point de vue différent du tiens .

      Supprimer
    5. Tu parles d'enfants en difficulté qui ont connu la DASS qui sont traumatisé par des histoires familiale difficiles, si tu lis bien mon article je dis que je pense qu'en tant que Parent il est important d'apprendre aux enfants la politesse. Je parle donc d'enfant vivant dans une famille!!

      Je n'ai rien contre le fait que tu donnes ton avis, et comme je le dis si bien dans mon article je trouve ça intéressant d'avoir des discutions même avec des gens ayant un point de vu différent. Mais si tu te relis bien dans certains de tes commentaires tu ne donne pas seulement ton avis tu sembles vouloir convaincre le monde que ton éducation est la bonne, qu'il faut faire comme ça et puis c'est tout, bref que toi tu as tout compris et que les autres il n'y connaisse rien. J'ai quelques lecteurs assidus de mon blog qui n'ont même plus osé commenter après toi mais qui n'en pensait pas moins et me l'on dit sur MSN ou par mail. Tu es donc peut-être un peu trop vif dans tes propos.

      Après je ne suis toujours pas d'accord avec toi sur la vision que tu as du rôle d'une nounou. Le rôle d'un beau-parent et d'une nounou est pour moi bien différent. Nounou = assistante maternelle. Rien que la véritable nomination du métier veut tout dire !! Après si toi tu attendais de ta nounou qu'elle ne fasse qu'éveiller ta fille en toute sécurité c'est ton droit, mais le rôle d'une nounou n'est pas que ça et on nous l'a bien dit lors de la formation que j'ai faite en Septembre. Et c'est bien parce que nous avons nous aussi un rôle éducatif ( bien entendu bien moindre que celui des parents) que l'on nous déconseille fortement de travailler avec une famille ayant une vision totalement opposée à notre vision des choses. Par exemple je ne pourrais jamais travailler avec une famille qui prône l'éducation de l'enfant roi, car je serais bien trop sévère pour ce type d'enfant qui sont habitués à n'avoir jamais de contrainte. Et par exemple je ne pense pas que j'aurais put garder un enfant d'un parent qui pense que comme toi que je n'ai aucun rôle éducatif. Un parent qui m'aurait dit je vous confit mon enfant, mais ne lui dite pas de bien se tenir à table, de rester à table jusqu'à la fin du repas ... je ne pourrais pas. Et je ne gronde jamais pour ce genre de chose comme je te le disais déjà dans un autre commentaire, il est bien évident qu'un enfant ne naît pas éduquer, il faut donc lui répéter les choses encore et encore, toi tu considères ça comme du bourrage de crane , mais l'éducation c'est un peu ça, mais bon je ne connais pas d' adulte autour de moi traumatisé parce que dans son enfance on lui a répété 30 000 fois, on met sa main devant sa bouche quand on baille, on ne rote pas à table, on demande s'il te plait ... Mais tu as certainement trouvé une nounou ayant la même vision des choses que toi et c'est très bien ainsi, il en faut pour tous les goûts et je peux te dire que certains parents sont ravis de trouver un alliée dans l'éducation de leur enfant.

      Supprimer
    6. Bon alors déja, je trouve ça choquant que certain n'ose pas publié après moi, c'est la liberté d'expression, je n'ai jamais mangé personne ! ^^

      Ma façon de voir les choses n'est que la mienne, mais bien entendu, j'en parle, et je défend mes décision, il est vrai que je m'acharne pour me faire comprendre, car à chaque relecture je me rend compte que tu n'as pas compris le message que je voulais te faire passer.

      Non, je n'attend pas que tu me dise je suis d'accord avec toi, mais je m'attend plus à ce que tu me pose des question sur pourquoi, et je te répondrais de telle sorte que tu puisses mieux me comprendre.

      Je n'engagerai pas de nounou qui n'aurais pas le savoir vivre et l'education nécéssaire pour s'occupper de ma fille.

      On ne peut jamais être 100% d'accord avec tous le monde, mais je renverrais sans hésitation une nounou qui aurait une education trop stricte. Tellement strict que ma fille pleurerai avant d'y aller, et qu'elle ne comprend pas pourquoi on la force à faire tel ou tel chose.

      Non, un enfant ne comprend pas tous du premiers coup, et il lui faut un certain temps pour que son cervaux se dévelloppe correctement , et si tu force un enfant qui ne comprend pas en étant persuadé qu'il te comprend, alors tu le traumatise.

      Je sais que tu n'irais jamais jusqu'a la , mais sur le bonjour , j'ai tenu à rectifier un mot que tu as souvent employé " Obliger "
      ce mot est complètement incompatible avec l'education, on "Apprend" à dire bonjour.

      Et si il a appris , et qu'il ne veux pas le faire ? C'est qu'on lui à mal appris, et qu'il ne comprend pas l'importance de dire bonjour.

      Quand je vois que tu dis comme ça et si simplement, j'obligerai à dire bonjour , oui ça me révolte, car c'est pas si simple.

      Supprimer
    7. Ma fille ne dit pas bonjour systématiquement, et à chaque fois je lui demande de dire bonjour, elle n'y pense toujours pas d'elle même. Elle n'a toujours pas compris que ça pouvais faire du mal à certaine personne.

      Notament une expérience, que je n'avais pas envie de raconter ici, j'ai confié ma fille à ma soeur, il y avait mon père, il a battu son chien très fort devant ma fille. Elle à vu la première scene de violence et crois moi c'étais violent, depuis ce jour, elle ne veux plus lui dire bonjour ou lui parler. Pourtant c'est mon père, et j'y vais en douceur pour le réconcilier avec lui. C'est pareil pour les étranger, ou les gens qu'elle vois très peu.

      Oui je pourrais lui apprendre la politesse en lui disant tu le fait sinon tu bouge pas, ou tu es punis, et regarde ma fille, maitenant que je te force à dire bonjour il y a un gros silence, tous les adultes te regarde et ceux qui te fesait peur aussi te regarde et attendent, tu te sent bien ma fille ? tu es heureuse ?

      En faisant de mon enfant un modèle de politesse j'ai peut que lorsqu'elle soit plus grande elle dise bonjour tous en pensant ( gros enculé ).

      J'ai remarqué le problème avec mon père à cause de son comportement , et je serait fière qu'elle sois capable de dire merde et de dire ce qu'elle pense quand elle sera plus grand.

      Mais elle saura aussi recevoir ces amis et être poli avec tous ceux qui le mérite .

      Un enfant c'est fragile, être trop strict peut brisé le caractère d'un enfant. Et le caractère c'est ce qui rend si unique chaque personne.

      Mais oui j'apprend à dire bonjour à ma fille, et non à 3 ans et demi elle n'a toujours pas réussi. Nous sommes deux , mon épouse est enseignante et nous y prettons tous l'attention nécéssaire.

      Selon mon épouse les premiers enfants qui savent réellement faire usage des formules de politesse ( en les aillant compris) le font vers 4 ans et demi, certain ne comprenne qu'en ce1. D'autre veule juste pas se prendre la tête en ce2 cm1 cm2 et crois que le monde leur appartient , mais savent t'il vraiment que c'est comme si insultait leur maitresse ?

      Et il y a une autre tranche qui dit bonjour car on leur à dit que c'était comme ça et s'il te plait ( plus de chance d'obtenir quelque chose) et merci ( pour pas qu'on leur reprenne)

      Donc on apprend ou oblige pas.

      Le role de mon assistante maternel c'est de continuer la prolongation de mon education. Si elle refuse, c'est que j'ai mal choisi. J'ai eu deux nounou la dernière était educatrice spécialisé. Rien à redire, elle n'a jamais rien changer au comportement de notre fille . Mais comme tu le dit, certainement que nous avions une idée très proche de l'education.

      De toute façon un enfant pour bien l'eduquer tu recent ce qu'il ressent, et je pense que tu es incapable de réellement forcer un enfant qui ne comprendrais pas .

      La communication est le premiere outil pour eduquer un enfant.





      Supprimer
    8. Je ne vois pas en quoi c'est choquant que des gens ne veulent pas polémiquer avec toi. Moi je te connais mais pour ceux qui ne te connaisse pas ou pas bien ton coté un peu " je sais tout" peut agacer!! J'ai gardé plusieurs dizaine d'enfants depuis 6 ans et je n'ai jamais fait pleurer aucun enfant, parce que je leur demandais d'être poli il y a bien sur des façons de faire. Et tu dis on apprend à un enfant à dire bonjour on l'oblige pas je suis d'accord avec toi jusqu'à un certain âge ta fille n'a que 3 ans mais je ne parle pas de ta fille ni d'enfant de 3 ans , je parle de tous les enfants donc de 0 à 18 ans donc je m’excuse mais un gosse de 10 ans qui est impoli oui on l'oblige à dire bonjour. Après bien sur il y a toujours des cas à part si on voit vraiment que l'enfant a des problèmes relationnel par exemple, mais bon dans mon article je parle des enfants en général et la plupart des enfants n'ont pas problème heureusement.

      Et pour répondre à ton deuxième commentaire, encore une fois ta fille n'a que 3 ans donc elle est encore en mode apprentissage et je trouve tout à fait normal qu'elle ne dise pas bonjour d'elle même à son âge, mais je trouve tout à fait normal aussi que sans lui obliger tu lui dise qu'il est bien de dire bonjour quand on va chez quelqu'un ou quand quelqu'un vient chez vous. Et pour l'histoire avec ton père c'est encore un cas particulier. Tu ne parles que de cas particulier alors qu'encore une fois je parle en général dans mon article.

      Supprimer
    9. tu parlais d'un enfant de 4 an qui ne s'excuse pas, et tu semblais pas trouver ça normal , pourtant c'est une notion qu'il maitrise bien plus tard.

      Ensuite, théoriquement, dans l'idéal, on apprend à ces enfants, on communique, si ils ont compris il le feront.

      Si il le font pas c'est un oubli, donc on leur rappel.

      Si ils ne veulent pas le faire alors qu'il connaisse l'importance on ne les force pas. C'est sois qu'il ont un problèmes avec les personnes, sois il défit ton autorité . Donc le mieux c'est de dire on en parlera plus tard, et d'en parler en tête à tête avec ton enfant.

      Je parle de cas particulié car c'est une expérience, et toute expérience vaut mieux que la théorie.

      J'ai une fille depuis 4 ans, j'ai gardé des enfants, et j'ai une petite soeur qui à 10 ans de moins que moi avec qui j'ai vécu 6 ans, et un neuveu qui à 8 ans de moins que moi avec qui j'ai vécu + de 2 ans.

      Mais j'apprend mieux en tant que parents car dès qu'on oubli un truc dans l'education, ça se fait vite sentir, puisqu'on est les seuls à éduquer nos enfants.

      Mais je vois ton cas, tu parle de l'enfant de 10 ans polisson à souait , et qui en fait qu'a sa tête. Mais plutot que l'obliger à faire bêtement des choses, j'opterai plus pour une discussion en tête à tête.

      Ensuite, c'est pas vrai, je ne sais pas tous, j'ai un avis sur tous, et je reste à ton entière disposition pour me convaincre.

      Ensuite, si certain on peur de communiqué avec moi ou n'en on pas envie ça ne me regarde en rien, si il n'ont pas envie alors pourquoi en parle t'il ?

      Supprimer
    10. Je pense que ce que veut dire Néo c'est tout simplement que la politesse c'est important car c'est un code que l'on utilise dans nos relations sociales, mais qu'il y a une façon de l'amener, et qu'elle n'est pas suffisante si l'on souhaite vraiment bien éduquer son enfant.
      D'une part, et là je vous rejoint tous les deux, il faut expliquer à son enfant que c'est bien de dire bonjour, au revoir, et surtout, de donner l'exemple devant lui. Quand il est plus grand, il est important de lui expliquer que ne pas le dire est mal reçu, et interprété comme une marque d'irrespect.
      Après la politesse ne doit pas être un dogme, elle ne doit pas écraser la personnalité de son enfant, ni être suffisante.
      « Être poli », ce n'est pas « être gentil ». Et il ne suffit pas d'être poli pour être correct avec les autres.
      Nous avons un problème de société aujourd'hui, beaucoup de gens sont polis, souriants, et n'hésitent pas à critiquer les autres dès qu'ils ne sont plus en leur présence.
      Je pense que l'on peut considérer que l'on a réussi une éducation si notre enfant est généreux, solidaire envers les autres, empathique, et qu'il sait donner son point de vue. La politesse, finalement, c'est un peu comme savoir mettre ses chaussures, c'est nécessaire au quotidien, mais ce n'est pas l'essentiel.

      Supprimer
    11. Néo, ce n'est pas que l'enfant de 4 ans ne se soit pas excuser qui m'ait déranger je te rejoint quand tu dis que ce n'est pas naturel si petit et que c'est normal. Ce qui m'a le plus surprise c'est la mère arrivant telle une hystérique: "Mais il est bien trop petit pour s’excuser." Pour moi ce n'est pas quand l'enfant à 10 ans qu'on doit commencer à lui apprendre la politesse.

      Tamtam, pour moi la politesse et l'hypocrisie sont des choses très différentes, on se doit d' être poli avec son patron si on ne veut pas qu'il nous vire et combien de personne critiquent leur patron dans son dos pourtant?

      Par contre je suis d'accord avec toi sur un point nombre de personne aujourd'hui nous souris et nous dise bonjour alors qu'ils ne ns aime pas et nous critique dans notre dos et c'est bien dommage. Mais bon je crois que nous l'avons tous fait au moins une fois, non? Ce qu'il faut c'est que ce ne soit pas une habitude non plus.

      Je pense aussi comme toi qu'une éducation réussi c'est aussi d'apprendre à notre enfant à être généreux, et solidaire envers les autres, le chacun pour soi qui existe de plus en plus dans notre société moderne est à bannir. Mais par contre je ne suis pas d'accord quand tu dis que la politesse ce n'est pas l'essentiel. Pourquoi? Car une personne n'ayant pas de politesse aura des problèmes dans la sociétés, ils auront surement peu d'amis et seront rarement invités à dîner, car on qualifiera leurs manières de bizarre. Donc leur apprendre la politesse ça sert aussi à ce qu'ils soient bien dans leur vie future, pas juste à dire: "Moi je sais bien élever mes enfants."

      Supprimer
    12. C'est un point ou l'on est pas vraiment d'accord, invité des gens à manger dans la vie ne constitus pas un but, et partagé quelque moment agréable avec quelques personnes ne fait pas d'elles de vrais amies.

      Les vrais amis c'est ceux qui vienne t'aider quand tu en as besoins sans contre parti, c'est ceux qui tienne leurs paroles, c'est ceux qui savent dire merci, c'est ceux qui savent te demander un service. C'est ceux qui savent se réjouir de ton bonheur.

      Un ami c'est pas une personne avec qui tu as plein d'afinité, enfin pas pour moi, et je n'ai pas d'ami comme ça . J'ai même un profons mépris pour les gens qui s'apprécie uniquement car ils ont la même manière de penser et qu'ils ont des atomes crochu ...

      Etre amie c'est savoir s'accepter , et c'est savoir tous ce dire.

      Une relation est saine quand il n'y a pas d'ambiguité.

      J'ai la réputation d'être bizzare, je sais , j'en suis fière, car je dit merde quand j'ai envie.

      Supprimer
    13. Oui mais enfin bon je ne pense pas que tu invites quelqu'un que tu ne peux pas t'encadrer à ta table, si?

      je suis d'accord avec toi sur la définition d'un ami aussi. Mais on peut apprécier des gens sans être vraiment des amis très proche et passer de bons moments avec eux. Je pense qu'il y a différents degrés d'amitié.

      Ma meilleure amie je ferais n'importe quoi pour elle. Mais j'avoue c'est l'unique amie pour qui je ferais n'importe quoi, je ne concidere pas cependant que je n'ai qu'une seule amie.

      Supprimer
    14. La pour le coup c'est une façon de voir et de vivre différent. Chaque personne à sa vision, je ne discute pas les choix de vie, car je n'ai jamais été dans la peau de quelqu'un d'autre.

      Pour ma part, j'ai sois des amis ou des amis potentiel sois rien. j'aime pas les amis accessoire, que je vois juste pour passer de bon moment.

      Chaque nouvelle rencontre est une vrai possibilité d'amitié. Et pour moi pour que tous ces ingrédients sois réuni j'essaye de rassemblé les condition suivante: ( confiance, franchise, pas de manière entre nous, vivant, respect,tolérant, généreux, modeste ) Et y en a d'autre, c'est bien sur des qualité que j'essaye moi même d'aquerir. Et donc à l'inverse il y a l'inverse de ces critères qui ne me plaise pas du tous:

      -mefiance
      -déloyauté
      -imposture
      -dissimulation
      -pas naturel
      -fade
      -paresseux
      -apathique
      - mépris
      - arrogance
      - intolérant
      - égoïste
      - avaricieux
      - cupide
      - jaloux
      - arriviste
      - exagéré
      - fanfaron
      - faux
      - présomptueux

      bon ça fait une bonne liste, et tous n'es pas éliminatoire.

      Supprimer
    15. Je n'ai pas non plus d'amis accessoires, c'est juste que j'ai autour de moi des amis qui ont plus de place dans mon coeur et encore ce n'est pas vraiment ça non plus, je ne sais pas trop comment l'expliquer, des personnes avec qui j'ai partager des choses vraiment fortes de nos vies, joyeuses ou moins joyeuses, et du coup ça crée des liens plus fort. Après j'aime beaucoup tous mes amis, il n'y en a pas que j'aime moyennement, il y en a juste avec qui j'ai vécu des choses exceptionnelles, inoubliables, donc ça crée un lien spécial. Mais sinon tout comme toi chaque nouvelle rencontre est une possibilité d'amitié. J'aime beaucoup rencontrer de nouvelles personnes. Nico n'aime pas. Dommage!!

      Supprimer
  7. hello,
    En effet quand les parents abusent c'est souvent l'excuse qu'ils donnent mais tout est question de modération. c'est en tout cas l'analyse que j'en fais d’après ce que je vois autour de moi. Après çà je pense que participer ne veut pas dire remplacer. J'avais une amie par exemple qui avait un fonctionnement chez elle qui me révoltait : ils étaient 3 frères et soeur et c'était chacun leur tour par semaine de faire à manger pour l'un, vaisselle pour l'autre et ménage pour le 3è. En gros les parents ne faisaient rien ( même le repassage ils ne le faisaient pas). Donc ce genre d'attitude je suis contre. Par contre je pense que débarrasser la table, ranger sa chambre, aider ponctuellement à vider une machine, çà ne prend pas beaucoup de temps et çà facilite la vie de tout le monde. Je ne parle pas bien sur de mettre son verre dans l'évier après avoir bu, plutôt que de le laisser sur la table.
    J'ai un petit garçon de 3 ans et je ne lui demande jamais rien de spécial sauf par exemple de ranger ses jouets quand il les a éparpillé partout et qu'on ne peut plus marcher dans la chambre! lol!
    D'ailleurs c'est drôle à cet age ils veulent participer...je me doute que ça va changer...
    Cela étant chez mes parents je participais mais pas par moi même il fallait me le demander ( mon père se désespérait!)En fait quand tu es habituée à poser un verre sur une table et que 2 min après il est déjà propre et essuyé tu ne fais pas attention par la suite. c'est l'éducation. Je suppose donc que cela s'acquiert des les premières années...
    En plus on ajoute à ça le caractère...
    Personnellement je préférerais être un peu maniaque: juste ce qu'il faut pour avoir toujours sa maison avec la poussière de moins d'une semaine! Mais on ne se refait pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oula oui en effet ton amie abusait grave. Moi j'avais une tante qui faisait nétoyer les WC à ses enfants quand ils faisaient une bêtise ou qu'ils avaient un mauvais carnet de notes. Révoltant aussi. Pour moi ranger sa chambre et mettre son verre dans la machine quand on a fini de boire ne constitue pas vraiment par ce que j'appelle tâche de ménage, c'est savoir s'occuper de ses affaires et ça je trouve ça normal, non ce que moi je trouve pas normal de faire faire à un enfant c'est la cuisine pr toute la famille ( quand il est tout seul c'est normal lol) le repassage de toute la famille, passer l'aspirateur, faire les WC, la salle de bain ...) alors ça ne me révolte pas non plus sauf si c'est abusé bien sur, c'est juste pas leur rôle pour moi chacun leur rôle on a déjà bien assez de boulo le soir et le weekend avec les devoirs de plus en plus nombreux quand on rentre de l'école. Les enfants quand ils rentrent de l'école ont leur devoir à faire les devoirs des parents c'est de faire à manger lol!! Mais oui tu as raison les petits enfants à 3 ans aiment bien aider mais oui en général ça passe.
      Et moi aussi j'aidais quand on me le demandais et en soufflant lol je ne le faisais pas de moi même et mon beau père pensait que je ne m'en sortirais jamais le jour où j'habiterais seule, et si !!

      Supprimer
    2. Bien d'accord, le parents dois garder sa charge de travail, Les enfants ne doivent pas cuisiner , ni faire le repassage ( dangereux) . Exception fait pour la cuisine, si il sont seul il le faut , après avoir acquis une certaine maturité. Les enfants esclave ça existe et c'est une honte, mais les enfant roi aussi ça existe, comme le dit si bien cathy, c'est une question d’équilibre.

      Pour ma part, plus jeune, j'avais une fonction sois je mettait la table, sois je débarrassait, sois je balayais, et à chaque repas. Sur le coup je trouvais ça injuste, maintenant que je visualise la charge d'un enfant, je me rend compte que c'est une maigre contribution.

      Pour ce qui est des devoirs, c'est interdit en primaire, et si il y en à , avec l'aide des parents cela se solde en 30 minutes , 1H max.

      Ensuite, ton beau père avait tors car tu t'en sort, et probablement que tu t'en sort un peu mieux car on t'a forcé , on t'a probablement dit que tu t'en sortirait pas pour que tu prouve le contraire. Selon mon père je devait finir sdf, regarde le résultat aujourd'hui.

      Il y a un dictons, tous extrême est néfaste. Nous sommes composé de 80 % d'eau, pourtant si tu bois trop d'eau tu meure, si tu n'en bois pas assez tu meure aussi.

      Le premier devoir d'un parent c'est de donner les conditions optimum pour la réussite de son enfants. En choisissant le bon dosage de tache à réalisé à la maison, tu aide ton enfant. Après il y a plusieurs école, et plusieurs paramètre qui rentre en compte, un enfants roi peut réussir , mais c'est plus rare qu'un enfant modeste.

      Ciao



      Supprimer
    3. Je supporte aussi peu les enfants esclaves que les enfants rois et je ne suis pas du tout mais alors pas du tout pour l'éducation enfant roi car je pense que cette éducation est aussi néfaste pour les enfants que pour les parents. Mais je n'ai pas la même définition de l'enfant roi que vous apparemment car pour moi un enfant roi ce n'est pas simplement un enfant qui ne participerait pas aux tâches ménagères. Non c'est un enfant qui n'auraient aucune contrainte jamais. Un enfant qui par exemple dès son plus jeune âge se coucherais quand il voudrait, un enfant à qui l'on ferait un plat particulier quand il ne veut pas manger ce qui est prévus à table, un enfant qui n'aurait jamais aucune obligation, qui ne seraient jamais ni punis, ni gronder, à qui on apprendrait pas la frustration ... J'ai des cousins qui ont très très peu participer aux tâches ménagères, mais on ne peut absolument pas dire pour autant qu'ils aient reçu une éducation d'enfants roi.

      Pour les devoirs à l'école je sais bien qu'en primaire les devoirs écrits sont interdits malheureusement très peu de maîtres et maîtresses respectent cette loi.

      Supprimer
    4. Oui, je vois, on se comprennais pas sur la description d'un enfants roi, donc je ne voulais pas parler des enfants pourri gaté, mais il faut savoir que c'est plus facile de céder à un enfant que de lui refuser ce qu'il veux.

      Après, je voulais surtout parlé des enfants surprotégé .

      C'est les enfants qui n'ont que des contraintes d'enfant, et qui n'on qu'une seul contrainte c'est l'école, le brossage de dent, les devoirs.

      Le modèle d'éducation occidentale idéale veut que les enfant ne s'occupe de rien à la maison .

      Oui, c'est plus agréable pour l'enfant se mode de vie, et ça rend un parents plus heureux de ne pas contraindre son enfant.

      Mais faut'il préférer être agréable à son enfant ou lui être utile.

      Après les statistique parle d'elle même.

      - Crise d'ado plus dûr
      - Dépression au moment de s'assumer
      - Echec scolaire
      - Délinquance

      Je ne parle que de statistique, qui se confirme d'année en année. Plus ta vie est facile, moins tu l'aprécis. On aprécie le calme qu'après la tempète, et on ne se responsabilise qu'avec des responsabilité.

      Supprimer
    5. Oui je suis tout à fait d'accord avec toi que c'est plus facile de céder à un enfant plutôt que de lui dire non. Lui dire oui ça évite les cris, et dire non à un enfant ça fait mal au coeur. Enfin moi ça me fait mal au coeur !!

      Après je pense quand même avoir une vision de l'éducation assez stricte dans l'ensemble, donc je ne pense pas que le fait que je ne soit pas particulièrement pour que les enfants participent aux tâches ménagères fassent des enfants délinquants pour autant. C'est quand même exagéré. J'ai même 4 exemples inverses dans ma famille. 4 de mes cousins cousines ne participaient jamais aux tâches ménagères, ils n'ont pas fait de crise d'ado terrible, et font tous les 4 des études supérieurs, et ma soeur et moi qui avons plus participé aux tâches ménagères on a notre BAC ni l'une ni l'autre!! Donc en fait je pense que ça n'a aucun rapport. Car je parle de juste pas faire participer les enfants aux tâches ménagères pas les laisser faire ce qu'ils veulent tout le temps. Je pense qu'ils ont d'autres contraintes dans leur vie d'enfant. La vie des enfants occidental est de plus en plus dur, dans le sens ou comme maintenant beaucoup de maman travail on les mets de plus en plus tôt à l'école et on respecte de moins en moins le rytme de l'enfant et ça en fait après souvent des enfants hyper actifs. Mes cousins dès l'âge de deux ans ont été à l'école, avec cantine + étude le soir dès deux ans, et eux ils participent aux tâches ménagères et ils ont pleins de problèmes ;-) Donc je ne pense absolument pas que parcequ'un enfant ne participe pas aux tâches ménagères qu'il aura des problème forcément plus tard. Je pense que c'est tout un ensemble de chose qui fait qu'il aura des problèmes.

      Supprimer
    6. On ne réussi pas sa vie en fonction de ces diplomes.

      Je t'ai dit dans un autre poste, c'est pas l'unique facteur d'apanouissement, mais disons que celà fait parti d'un tous, d'un equilibre.

      Quand on met le paquet sur le scolaire, on obtiens souvent des resultas sur le scolaire.

      Mais quand on eduque un enfant, on lui souhaite plus que la réussite scolaire, on lui souhaite d'être heureux et épanouie pour toute sa vie.

      Certain parent exagère d'ailleur fortement avec les études et la pression qu'ils mettent sur leur scolaire.


      On peut dire tous et son contraire, le maitre mot dans l'education d'un enfant c'est l'equilibre.

      Donc pas de tache de la vie à la maison c'est un extreme, tous faire , ça en est un autre. en faire un peu c'est un equilibre.

      Toujours penser equilibre.

      Supprimer
    7. Je suis tout à fait d'accord avec toi qu'on ne réussis pas sa vie en fonction des diplômes et je suis aussi d'accord avec toi que certains parents abusent fortement avec la pression des études sans prendre en compte l'épanouissement personnel de l'enfant. Mais je te disais ça car dans ton post précédent tu prétendais que si les enfants ne participaient pas aux tâches ménagères ils feraient de grosse crise d'ado et ils seraient en échec scolaire. Mais je n'ai pas de diplôme et je suis très heureuse dans ma vie !

      Supprimer
    8. je parlais de statistique :
      ---------------------------------------

      Après les statistique parle d'elle même.

      - Crise d'ado plus dûr
      - Dépression au moment de s'assumer
      - Echec scolaire
      - Délinquance

      Je ne parle que de statistique

      -----------------------------------

      Donc en gros les chance de . Et comme je ne cesse de le répété, quand on à un enfant on fait en sorte qu'il aille toutes les chances pour être heureux de son coté.

      Faire une tache comme débarassé la table , ou mettre la table , ou balayer après manger ne peut faire de mal à personne.

      Et je pense pas que le parent fait ça pour se la couler douce, car c'est une sacré source d'énervement de faire participé un enfant qui soufle dès qu'on lui demande de se bouger un peu .

      Supprimer
  8. donc pour le ménage?il faut que tu fasse comme tu le sens au momment venu ne te met la pression avant chaque personne est diffente avec leurs caratére soit cool bisou

    RépondreSupprimer
  9. Je pense qu'il ne faut pas en abuser c'est vrai, mais pour moi les enfants doivent aider leurs parents, c'est une évidence ! Même à 3 ou 4 ans ils peuvent faire des petites choses ! D'abord pour apprendre à le faire plus tard, ensuite pour rendre service, pour participer à la vie de la maison ... Personnellement j'ai 3 enfants adultes, un handicapé qui aide selon ses possibilités, une qui est partie et qui a sa vie, et le 3ème qui pour l'instant n'a pas de travail et qui est obligé de m'aider ! Ils ont commencé tout petits et ma fille qui est partie me remercie aujourd'hui ! Mais rassures-toi, ils ont aussi eu du temps pour jouer, pour rêver, pour voir leurs amis, il faut juste trouver le bon dosage ! Et pourtant je te précise que je n'avais pas de travail à l'extérieur ! Voila mes petites réflexions, je ne sais pas si j'aurai fait avancer le schmilblick !!!
    Très belle soirée !
    Doux bisous
    Cathy

    RépondreSupprimer
  10. Tes articles sont vraiment intéressants :-)
    Voici ce qui se passe chez nous, Grande Choupie nous aide un petit peu, sans jamais qu'elle soit forcée à le faire. Par exemple, elle débarrasse son assiette ou m'aide à mettre en place la table, ça dépend de ce qu'elle a envie de faire !
    Je pense que c'est une façon de la responsabiliser et de la faire participer à la vie de la maison.

    RépondreSupprimer
  11. Si elle le fait sans qu'on ne la force ça ne me gène pas. Mais les parents qui insistent sous prétexte que c'est pour apprendre à l'enfant à tenir une maison pour plus tard ça m'énerve !

    RépondreSupprimer

Laissez - moi vos petits mots d'amour <3