Enfants

MON ENFANT REDOUBLE DOIS-JE LE GRONDER/PUNIR?

05:05 Milune 52 Comments

Aujourd'hui nous sommes le premier Mercredi de la rentré, (enfin au moment où j'écrivait l'article !! )et comme chacun le sait le Mercredi c'est le jour des enfants. Alors je reprends les articles consacrés aux enfants / ado.


Il est possible que certaines d'entre vous qui passent par ici ont cette année, un ou plusieurs enfants  qui repique leur année scolaire.
Peut-être que comme la plupart des parents vous les avez grondés et/ou punis quand votre enfant vous ramenait des mauvaises notes et peut-être même encore plus lorsque vous avez su qu'il redoublait son année.

En ce moment je me pose des questions existentielles et c'est Jeudi dernier en faisant mon repassage de bon matin, que je me suis demandé pourquoi je me faisait gronder lorsque je ramenais des mauvaises notes, alors que, je pense, que je faisais tout ce que je pouvais mais que je n'ai jamais trouvée une bonne méthode de travail. Mais je ne pense pas que j'étais réellement fainéante comme semblait le penser mes parents.

Je sais que je ne suis pas la seule à m'être fait gronder par mes parents dans ces cas là. Je me souviens d'avoir eu une copine en CM1 qui elle se faisait gronder par ses parents dès qu'elle avait une note en dessous de 15/20. C'est alors que je me suis demandée POURQUOI?

Pourquoi est ce si important pour nos parents que nous ayons de bonnes notes, que nous soyons dans le plotons de tête en classe?

Non, non je vous interdit de me sortir l'excuse: "Mais c'est parce que l'on s'inquiète pour eux, pour leur avenir."  Ne me dite pas que si votre enfant a quelques mauvaises notes en primaire que son avenir est foutu? Et puis depuis quelques années la vie nous prouve que ce ne sont pas ceux qui ont fait les plus longues études qui trouvent plus facilement du travail. Non ce n'est plus vrai de nos jours. Alors est ce que c'est parce que l'on a honte de ses enfants s'ils sont moins bons que ceux de nos amis? Si c'est ça c'est bien dommage.

Et puis qui a dit qu'un enfant devait acquérir le programme d'une année scolaire en 9 mois? Certains apprennent plus vite on leur fait sauter une ou plusieurs classe, pourquoi donc certains élèves n'auraient 'ils pas le droit d'acquérir un programme en deux ans au lieu d'une année, sans que ce soit une honte?

Alors je me suis demandé si certains parents ne grondait pas leur enfants en cas de mauvais résultats scolaire, sans en savoir véritablement la raison mais parce que c'est comme ça que ça se fait depuis toujours.

J'aimerais connaitre votre avis là dessus, et savoir ce que vous vous faites en case de mauvais résultat scolaire.

Et oui c'est moi !!


Vous aimerez aussi:

52 commentaires:

  1. motiver, encourager, aider, donner confiance, et surtout pas gronder!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi Cathy qu'en cas d'échec scolaire gronder et punir ne peut être que néfaste, pourtant encore aujourd'hui la plupart des enfants ramenant des mauvaises notes à l'école se font gronder, j'aimerais comprendre pourquoi?

      Supprimer
  2. j'ai 7 enfants....qui ont 10 ans d'écart entre eux....
    Gronder fait partie de l'éducation, au même titre qu'encourager ou aimer.
    Les mauvaises notes ne sont pas graves en soi et il est ridicule d'en faire une histoire. En revanche, si l'enfant n'a pas travaillé ou s'il n'a pas fait de son mieux, il n'a aucune raison d'être félicité.
    Un enfant a besoin de cadre, comme une plante d'un tuteur....Savoir le remettre en place ou gronder parcequ'il a été mal noté en classe est indispensable!
    Si l'enfant a des difficultés scolaires, il faut l'aider.
    Si l'enfant fait de son mieux, il faut l'encourager.
    Si l'enfant se laisse aller, préfère jouer, il faut sévir puis aider...ensuite.
    Après, il y a effectivement de nombreux parents qui ont souffert de leur milieu/origines sociales et qui n'aspirent qu'à une chose, c'est que leur enfant fasse mieux qu'eux! Mais c'est un autre débat et ....ce n'est pas mon cas!
    Have a good day!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte de ton avis. Je suis bien d'accord avec toi que gronder fait partie de l'éducation il faut bien apprendre à l'enfant ce qui est bien et mal. Mais avoir de mauvaises notes est ce mal au fond? Je connais des jeunes qui n'ont jamais rien fichu de leur vie à l'école et qui le jour où ils font un CAP dans un domaine qui leur plait vraiment cartonnent. Alors dans ce cas là on se demande à quoi ça sert de pousser l'enfant dans quelque chose qu'il n'aime pas? Je trouve que tu as raison aussi sur une chose qu'il y a une différence entre un enfant qui essai et n'y arrive pas et celui qui ne pense qu'à s'amuser? Mais en tant que parents arrive t'on vraiment à mesurer si son enfant travail ou non? Moi à partir de la 5ème mes résultats ont commencés à baisser jusqu'à en devenir catastrophique en 3ème et Seconde alors que j'avais toujours été dans le peloton de tête jusque là. Ma maman était persuadée que je ne bossais pas alors que moi j'avais vraiment l'impression de bosser, certainement pas de la bonne façon sinon les bonnes notes auraient été à la clés mais je bossais ça c'est sur !!!

      Supprimer
  3. Je crois aussi que gronder n'est pas la meilleur façon, il faut plutôt les encourager, de cette manière ils auront une meilleure confiance en eux et ça augmentera leur estime de soi*

    Bisou et bon week end

    Manon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manon de ton avis. Bonne soirée :-)

      Supprimer
  4. Je n'ai pas été une super brillante étudiante donc j'ai foutu la paix à mes enfants. Comme moi, ils n'ont pas leur et ils ont du boulot.
    Lorsque j'ai quitté Paris, je devais être en CM2 et je devais redoubler ; ce n'était pas grave j'avais de l'avance. Ma nouvelle institutrice avait un accent légèrement méridional et je ne comprenais de ce qu'elle me disait, J'ai été vite larguée et j'ai du tripler mon CM2. Ensuite je suis passée en 6è les doigts dans le nez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais des personnes n'ayant pas été brillant dans leurs études et qui sont pourtant très durs avec leurs enfants sur ce sujet . Soit disant que comme elles n'ont pas put faire le métier de leur rêve car elles n'ont pas assez travaillé elles ne veulent pas que leurs enfants connaissent le même sort. Je trouve ça aberrant. Pour moi être toujours focalisé la dessus c'est la meilleur façon de les dégouter !

      Supprimer
  5. N'ayant pas d'enfants, je ne peux pas vraiment dire comment je réagirais, mais je sais que moi j'ai déjà été grondé plusieurs fois par mes parents quand j'avais des notes en dessous de 10.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que moi j'ai des idéaux qui changeront peut-être le jour où je serais maman.

      Supprimer
  6. coucou Milune

    un petit coucou pour te dire merci de tes gentils commentaires chez nous , c'est bien sympa , je te souhaite une bonne soirée , à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Petit Singe Vert. Très bonne soirée à toi aussi. Tient je vais venir te rendre visite !

      Supprimer
  7. Oh ! Elle est mignonne cette "petite Milune" avec ses grandes lunettes ! :o)
    J'adore ! :o)

    J'ai trois enfants qui sont grands, aucun n'a redoublé et s'il y avait eu redoublement, bien sûr, que je n'aurais pas grondé mon enfant, au contraire je lui aurais dit qu'il ferait mieux l'année d'après.
    Les mauvaises notes ne sont pas si grave, parfois, derrière les mauvaises notes il y a autre chose (l'enfant est-il à sa place ? l'enfant est-il encouragé par l'enseignant ? par les parents ? l'enfant a peut-être un autre rythme que le reste de la classe, etc...)
    Une mauvaise note en classe c'est comme dans la vie : on peut tomber mais on peut aussi et SURTOUT se relever ! :o)

    GROS BISOUS et merci pour cette publication intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi Nancy. Très bonne journée ( déjà bien entamée) à toi !

      Supprimer
  8. Je n'ai pas d'enfants, mais j'ai la particularité d'avoir été une élève très moyenne, au point de redoubler moi aussi, et aujourd'hui je suis... prof !

    Me concernant, j'avais les capacités mais j'étais très paresseuse et c'est justement ce redoublement, et mes parents, qui m'ont fait avoir ce déclic de maturité qui a fait que je me suis mise à bosser, mais il faut dire que c'est arrivé en entrant en 1ère, donc au moment où j'ai enfin pu me débarrasser des matières qui m'ennuyaient profondément, et me consacrer à celles que j'aimais.
    Mes parents ne m'ont pas spécialement punie/grondée, mais je me souviens bien de leur déception... et de leur fierté quand j'ai changé.

    Donc je dirais que cela dépend de la personnalité, des capacités et des besoins de l'enfant, et des circonstances aussi, la manière dont il faut réagir à un redoublement... Je trouve ça normal et justifié que les parents cherchent à tirer le meilleur de leur enfant et à lui ouvrir le plus de portes possibles, et je suis reconnaissante aux miens de m'avoir poussée, l'essentiel étant que cela reste en cohérence avec l'enfant lui-même comme je l'ai dit, et surtout dans le respect et l'amour. Et je te rejoins tout à fait quand tu dis que chacun a son rythme, et surtout ne pas sombrer dans l'excès inverse et sur-réagir (je trouve cela ridicule d'être exigeant au point de gronder pour moins de 15/20...) Il ne faut pas exagérer, être exigeant d'accord, mais il faut rester humain et surtout montrer qu'on remarque chaque progrès.

    J'espère t'avoir aidée ! Bon courage.

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mély de ton témoignage. Je suis bien d'accord avec toi quand tu dis que la réaction des parents doit dépendre un peu de l'enfant et de la situation. Certain parents ayant des enfants aux résultats médiocres sont tjs en train de les pousser et de ne leur parler que de ça, de les embêter à longueur de weekend à faire des exercices afin qu'ils ne progressent. J'ai remarqué que pas mal de parents réagissent comme ça. Je pense que c'est plutôt le moyen de dégouter l'enfant, non?

      Supprimer
  9. Perso ma Miloune, je suis pour le redoublement si un enfant n'a pas réussi à suivre, je pars du principe ou il vaut mieux lui demandé ce qu'il n'a pas compris et revoir plutôt que de réprimer systématiquement.
    Pour ma grande qui est en 5ème je procède ainsi si mauvaise note il y a nous relisons tout et comblons les lacunes.
    Voili voulou mon modeste avis.
    Bon dimanche
    Gros bisous
    Drey

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Audrey, je ne suis pas du tout contre le redoublement je suis contre ou en tout cas je ne comprends pas bien à quoi ça sert de gronder un enfant qui redouble. Et pourtant c'est la réaction de la plupart des parents. Tout du moins dans mon entourage. Et je ne comprends pas trop cette réaction.

      Supprimer
  10. NON tu n'as pas à le gronder c'est ainsi je pense
    au contraire il faut essayer de le motiver
    si tin enfant est timide là il y aura des soucis car rien de simple de refaire une classe sans retrouver ses amis et se trouvant avec des plus petits
    j'ai redoublé on CM2 car je ne voulait plus être dans la classe de ma grande soeur mais je n'ai rien fait de plus
    et petite j'avais déjà un caractère assez fort
    donc redoubler ou ne pas redoubler je ne sais pas quoi dire tu sais
    Mais c'est certain que si l'enfant le vit mal alors là
    rien ne sera simple
    bisou bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci France pour ton avis. Bon weekend à Flo et toi.

      Supprimer
  11. ces codes de validations ce n'est pas top pour moi lol

    RépondreSupprimer
  12. je ne crois vraiment pas qu'il faille les gronder dans ces cas là, mais plutôt chercher la cause de leur retard, est-ce psychologique ou juste parce qu'ils n'ont pas trouvé de bonne méthode. Franchement la réussite ne dépend pas des notes que l'on a à l'école.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfaitement d'accord avec toi Mélo quand tu dis que la réussite ne dépend pas des notes que l'on a l'école, c'est pourquoi je ne comprends pas pourquoi c'est encore aujourd'hui si important pour les parents.

      Supprimer
  13. Voulant être enseignante en école primaire, je pense qu'il faut chercher à comprendre le pourquoi du comment. On ne peut pas etre bon partout et un élève avec des difficultés en Mathématiques sera peut-être un as de l'orthographe.
    Il ne faut pas les décourager avec tous ces qualificatifs péjoratifs 'fainéant', 'nul' ou autre.

    Si réellement l'élève présente des difficultés dans toutes les matières, c'est que les méthodes d'enseignement ne sont peut-etre pas adaptées à lui.
    Il faut se remettre en question tous les jours =)

    A très vite !
    S.
    http://no-fashion-no-future.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi Sonia quand tu dis que quand un élève est mauvais en tout c'est peut être que la méthode d'apprentissage n'est peut-être pas adapté à cet enfant. Et pourquoi ce serait à l'enfant de s'adapter et non aux autres?

      Supprimer
  14. Un petit bonjour en passant chez toi chère Minune !! :)
    BISOUS BISOUS BISOUS
    et bon lundi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nancy. Passe un bon Dimanche. Et oui dans 12 minutes nous sommes déjà Dimanche !!

      Supprimer
  15. Bonsoir ! bon je pense qu'il ne faut pas gronder mais être plus attentif et surveiller les devoirs et les cours ... encadrer plus rigoureusement pour les devoirs ... pour l'instant je n'ai pas eu ce problème ... les miens n'ont jamais trop travailler !!! mon fils vient d'avoir son BTS assistant management et ma fille a eu son BAC ( sans bosser ...chut !!!) je surveille quand même de loin .... bonne soirée la bise nath p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as de la chance et tes enfants aussi ils doivent certainement avoir des facilités pour réussir sans trop bosser. Moi je bossais ( même si ma maman avait je crois l'impression du contraire) mais je ne réussissais pas grand chose. Ce qui ne m'empêche pas en même temps d'avoir un boulo que j'aime aujourd'hui.

      Supprimer
  16. Je n'ai pas d'enfants, mais il me semble qu'il faut savoir faire la différence entre un enfant qui a une mauvaise note parce qu'il n'a pas voulu travailler sa leçon et un enfant qui a des difficultés à assimiler ses cours malgré ses efforts. Pour moi le premier doit être recadré pour comprendre qu'il doit accorder du temps à ses cours, l'autre doit être encouragé à persévérer et aidé par ses parents.
    Enfin après l'éducation ce n'est pas une science exacte, chaque enfant est différent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cindy, c'est clair que l'éducation n'est pas une science exacte et quand tant que parents nous ferons tous des erreurs mais le but est d'en faire le moins possible et des pas trop grave. Je suis d'accord avec toi qu'il y a une différence entre un enfant qui ne travaille pas et un autre qui travaille et qui n'y arrive pas. Mais en tant que parents arrivons nous vraiment objectivement à savoir si notre enfant travail ou non. Si on entend les parents leur enfants ne travaillent jamais assez j'ai l'impression. Ma maman me disait aussi tout le temps de travailler plus j'avais pourtant vraiment l'impression de vraiment bosser, certainement mal car les résultats n'étaient pas au RDV mais je bossais ça c'est sur. Et à l'écouter parfois j'avais l'impression qu'elle pensait que je ne foutais rien et c'est décourageant pour un enfant de penser que l'on en fait jamais assez selon ses parents.

      Supprimer
  17. Pour ma part, mes parents se préoccupait simplement de mes efforts et de mon travail. S'ils voyaient que j'avais travaillé et fait du mieux que je pouvais et que j'avais tout de même un mauvais résultat ils ne me grondaient pas. Je crois que c'est juste ça l'important, que l'enfant travaille et qu'il fasse ce qu'il peut...même si le résultat n'est pas bon! Par contre si j'avais une mauvaise note et qu'ils savaient que je n'avait pas travaillé, là je me faisait grondé hihi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est une bonne méthode Andréanne, même si aucune méthode en éducation n'est parfaite !

      Supprimer
  18. Merci pour le passage 'en mon jardin', j'ai longtemps travaillé avec des petits et des enfants de 6 ans et vais avoir plaisir à vous lire, amitié, Martine

    RépondreSupprimer
  19. Trop mignonne la photo de toi petite.
    Pour la réprimande, tout dépend en effet de l'investissement de l'enfant. Je ne pense pas que gronder soit la meilleure des solutions, il faut au contraire encourager, aider, motiver d'autant plus son enfant. Mais si l'enfant ne fait aucun effort, je pense que là, les parents se doivent quand même de réagir de manière plus prononcée !
    Par contre, il faut bien différencier l'enfant paresseux et l'enfant qui accuse un retard car il assimile moins vite.
    Après je n'ai pas d'enfant et je ne sais pas comment je réagirai concrètement mais ayant été parfois grondé (parce ce que je ne fichais rien parfois), je n'en suis pas morte non plus ! :)
    J'espère que tu vas bien ? Bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non bien sur Caro, que gronder un enfant ça ne peut pas le tuer. Mais le gronder à tord je ne pense pas que ce soit très bon pou la conscience en soit ! Et avoir confiance en soit c'est aussi ce qui nous fera avancer et réussir dans la vie. Les notes ne suffisent pas . Moi je vais bien merci et toi?

      Supprimer
  20. Bonjour chère Milune ! :)
    Je passe te saluer et te remercier pour ton gentil passage chez moi.
    GROS BISOUS à toi Milune et bonne fin de semaine :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Nancy très bonne semaine à toi.

      Supprimer
  21. En primaire, j'étais bonne élève.
    Le passage au collège a été très difficile pour moi, (tu peux lire mon témoignage dans les commentaires de l'article "dur temps pour les ..." de la blogueuse Toutes Bôtés") et j'ai eu beaucoup de mal à me concentrer sur mes études.
    Mes parents, ne comprenant pas mes mauvaises notes, me criaient dessus. Les profs, après moultes moqueries quand à ma timidité, finissaient par m'ignorer, un par un...
    Au final, j'ai redoublé ma 5ème. J'ai été descolarisée une année après le lycée. J'ai fais un BEP qui ne me plaisait pas (mais que j'ai eu quand même sans aucun effort) et aujourd'hui, à 23ans, je n'ai jamais passé mon BAC.
    Je regrette tellement tout ça !

    Je ne pense pas que je gronderais mes enfants. J'en discuterais avec elles, je les aiderais à apprendre leurs leçons, pour être sûre. Et je les encouragerait ! C'est tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que nous avons un peu eu le même parcoure Du Rouge sur mes Lèvres. Moi aussi j'ai quitté le cycle normal après la seconde pour faire un CAP esthétique. Les études d'esthétique en elles même me plaisaient bien mais l'ambiance dans la classe était assez pourrie et si quelques profs étaient sympa la plupart étaient des peaux de vache ! Moi aussi il y a des jours où je regrette de ne pas avoir put passer mon BAC car du coup je ne peux pas exercer le métier de mes rêves: institutrice. Mais bon je suis assistante maternelle et c'est bien aussi !

      Supprimer
  22. je crois que c'est tout simplement parce que les parents investissent ce qu'ils n'ont pas réalisé avec leurs enfants - ils n'ont pas suffisamment bossé en classe alors ils poussent leurs gamins pour compenser ce qu'ils n'ont pas réussi - mais ça ne marche pas - c'est l'échec assuré du côté des enfants
    j'ai subi pas mal de pression du côté de mes parents lorsque j'étais enfant - ce que je faisais n'étais jamais suffisant, même lorsque je réussissais bien il paraît que je pouvais toujours faire mieux - résultat je n'ai même pas passé mon bac (je l'ai eu beaucoup plus tard pour me prouver à moi-même que je pouvais réussir) - alors je n'ai mis aucune pression scolaire sur mes propres enfants - j'ai essayé d'aider, d'expliquer, d'encourager et aussi de réprimander aussi un peu parce que c'est parfois nécessaire mais je n'ai jamais puni ni grondé en disant pour les forcer à travailler plus - résultat : le premier, élève brillant mais je m'enfoutiste n'a pas le bac mais est maintenant au bureau d'étude d'une grande multinationale - le second, élève moyen, a redoublé, pris une voie de garage, puis est reparti et à un BTS financier, et le petit 3e, très brillant également mais très tête en l'air, a redoublé aussi en 4e et maintenant il prépare son Master 2 - alors je dirais que le résultat est plutôt positif - il faut dire aussi que l'école rigide n'est pas toujours adaptée à tous les enfants et qu'un certain nombre d'échecs scolaires est dû à ça -
    voilà mon petit avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Au fil du temps pour ton avis. Ton expérience prouve que ce n'est pas en mettant la pression que les enfants réussissent le mieux. Bon weekend !

      Supprimer
  23. Je n'ai pas d'enfants mais je travaille avec eux et mon avis est qu'il ne faut pas gronder un enfant pour une mauvaise note. On ne peut pas être doué partout, certains ont plus de difficultés que d'autre. Et puis si les parents prenais le temps à l'enfant d'expliquer ce qu'il n'a pas compris dans l'exercice plutôt que de perdre 10minutes à le gronder et le punir l'enfant y arriverais mieux !

    Un enfant a besoin d'être aider, compris et complimenté quand il y arrive, mais si on ne l'aide pas il ne va pas y parvenir.

    De plus je pense qu'il est préférable pour un enfant de redoubler et d'avoir une nouvelle année pour comprendre tout ce qu'il n'a pas compris plutôt que de passé la classe mais d'être doublement perdu et d'aller vers l'échec assuré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec toi ThecookAlex. Certains parents font passer les enfants en classe supérieur alors que les professeurs conseillent le redoublement. Je ne comprends pas bien. On dirait que c'est la honte pour les parents quand leurs enfants redoublent!

      Supprimer
    2. C'est exactement ça...

      Alors que c'est quand même bien de pouvoir avoir une deuxième chance pour faire mieux !

      Supprimer
    3. Oui mais il faudrait changer les mentalités général afin que le redoublement ne soit plus considérer comme quelque chose de honteux ou comme une bêtise !

      Supprimer
  24. L’enfance est à mon avis la plus belle période de la vie c'est le début des fondations et il ne faut pas les louper sinon la maison s'écroule...
    Nos enfants doivent rayonner de bonheur . Leur apprendre l’autonomie, le partage, en faire des êtres responsables avec des valeurs de tolérance et de respect, de patience...la vie en collectivité c'est aussi important que d'avoir de bonnes notes!!
    Ceci n'est que mon avis, je n'ai jamais grondé ou puni mais j'ai toujours essayé de les comprendre avant tout et ma foi elles sont adultes et ne sont trop mal..
    biz
    nadine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nadine, je suis bien d'accord avec tout ce que tu dis! Bon weekend !

      Supprimer
  25. Mes enfants ne sont pas encore en âge de ramener des notes à la maison, je ne peux donc pas parler de ma façon de faire avec eux.
    Mais ton article m'a beaucoup plu, je suis triste car ce que tu dis est tellement vrai ! Les parents ont une sorte de pression intérieure, comme si la façon dont leurs enfants réussissent est une "preuve" de leur efficacité en tant que parent. Ca doit être tellement pesant.
    Je pense que ces parents qui punissent dans des cas comme ça, ne savent pas qu'il est possible de faire autre chose. Isabelle Filliozat pense que chaque enfant qui a un soucis scolaire serait beaucoup plus aidé par un moment de qualité avec son parent plutôt que par une punition. Un moment qui lui montre que non il n'est pas nul, et que son parent l'aime même avec une mauvaise note.
    Se faire gronder ou punir produit 2 choses : soit une baisse de l'estime de soi ("je suis nul, je n'y arrive pas, mes parents sont déçus à cause de moi, …") soit de l'agressivité ("je les déteste, ils ne comprennent rien, je leur en veux, …

    J'aime beaucoup ta conclusion qui est pleine de vérité, chaque enfant a son rythme et on ne peut pas attendre de tous qu'ils avancent en même temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jessica de ton avis. Et ravis de voir que l'on partage le même ;-)

      Supprimer

Laissez - moi vos petits mots d'amour <3